C’est un des mois de l’année au cours duquel les travaux dans le potager sont réduits au minimum. Pendant les rares journées de soleil, on peut commencer certains travaux comme administrer du fumier ou du compost. La principale activité reste toutefois l’organisation de la remise ou de la cabane à outils.

Semis en pépinière :
Il n’est pas conseillé de planter en pleine terre. Etant donné que le sol est froid, les graines ne pourraient y séjourner longtemps en attendant des moments plus favorables à la germination. Les semis ne doivent pas être abondants car on peut en faire d’autres par la suite et parce qu’un éventuel printemps froid retarderai les repiquages et les plantules dans la pépinière commenceraient à souffrir et à s’allonger excessivement.
Premiers semis de tomates et de melons à la maison au chaud et
Carottes, radis et petit pois et poireaux sous châssis.
Laitues de printemps sous abris.

Plantations:
Dans certaines régions au climat particulièrement clément, on peut commencer à planter en pleine terre. En sol léger et perméable, et sauf pour les régions froides, plantez l’ail blanc, l’ail violet (ou rose) et l’échalote grise, la rhubarbe.
Blanchir les endives et barbes de capucin en cave.
Bouturez des racines de menthe et de raifort.

Début des repiquages
En plein air, sur une sol protégé ayant précédemment acceuilli des légumes à feuilles ou à fruits, on peut repiquer, toujours dans des climats doux.
Marcottez le thym, repiquez le thym, la sauge et la sarriette.

Epandange fumier
Il est conseillé d’épandre sur le sol, laissé libre par les cultures de l’année précédente, une grande quantité de matière organique, de compost ou de fumier. Cet enrichissement continu en substances organiques rend le sl souple, perméable, noir, avec d’énormes capacité de rétention hydrique.

Elimination des résidus de végétation
A la fin janvier, le potager doit se présenter comme un terrain bien propre, sans résidus de végétation ou de racines. Tout le matériau arraché et ratissé doit être placé en tas et utilisé pour préparer du compost.

Aeration des chassis
Il est conseillé, mais uniquement pendant les journées ensoleillées, d’aérer les pépinières sous verre et de retirer le sprotections aux légumes, de manière à éliminer la condensation.

Nettoyage de l’aspergeraie
Il est conseillé d’éliminer toute la végétation des aperges qui devrainet maintenant être totalement desséchée.

Récolte :
Pendant le mois de janvier, les coux sont vedettes, ils offrent une grande variété d’utilisations et de consommation.
Endives et barbes de capucin blanchies, oseille, salsifis, mâche, poireaux, carottes, navets, fenouil, céleri.

Entretien :
Protégez vos choux en rabattant les feuilles extérieures vers le coeur.
Vérifiez les protections sur les légumes en place et ajoutez de la paille si nécessaire.
Lors des très beaux jours, aérer les tunnels et châssis.
Continuez le labour à grosse motte et amendement à base de fumier ou de compost bien mûr des parcelles libres.
Surveillez l’état des pommes de terre.

Côté verger :
Taillez pommiers, poiriers, vignes et autres arbres fruitiers à pépins s’il ne gèle pas trop.
A l’aide d’une brosse à poils durs, frottez le tronc des arbres pour éliminer les parasites qui y hivernent. Puis traitez-les avec une huile blanche de paraffine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *